le CEB,    
Centre d'Étude des Bastides
..
 
Ses objectifs: 
.
.
Ses Publications:
"Info Bastides",
"les Cahiers du CEB" -
"la Gazette"
abonnement
 
Les Bastides
associées au CEB,
Bastides Gironde
Activités : Archives
 
A.G. du CEB .
 
Échos.
 
Nouvelles du CEB.
 
Agenda des Bastides
 
 
Recherche
 
Musée des bastides
 
INTERREG
 
Sites  (liens).
 
Bibliographie :
générale
par départements,
parutions nouvelles
 
 

 

 

CENTRE d’Étude DES BASTIDES
                         
 
ASSEMBLEE GENERALE:
à  Sainte Foy la Grande
 
Samedi 15 et Dimanche 15 Mai 2005

 

AG de 2004   -   2005   -   2008

 

 

 

Assemblée générale - Samedi 21 mai 2005 -  Bastide de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde)

RAPPORT D’ACTIVITÉ

D’une AG à l’autre ( mai 2004 à mai 2005 )

 

«  Voilà que nous devons affronter  la  haute mer  : il nous faut donc renforcer l’équipage,  élargir ses compétences, nous doter des moyens nécessaires aux ambitions et aux besoins nouveaux. » ( rapport d’activité AG , 15 mai 2004 Fleurance).

Nous avons pris la mer dans les jours qui ont suivi. Le nouveau conseil d’administration s’est réuni dès le 4 juin 2004 pour organiser les rendez-vous imminents consacrés à l’urgente préparation  du  dossier européen, aux partenariats avec les Conseils Régionaux Midi-Pyrénées et Aquitaine. Il a poursuivi à Villefranche-de-Rouergue le samedi 25 septembre 2004 et à Villeneuve-sur-Lot le vendredi 18 mars 2005.

Le Bureau est resté mobilisé en permanence tout au long de ces mois d’intense activité. Il faut ajouter les nombreuses rencontres lors des réunions des associations de bastides, auxquelles  se sont rendus le président et le secrétaire.

 

LES  ADHÉRENTS.  Mais le CEB, ce n’est pas seulement une poignée de responsables déterminés. Ce sont ses adhérents dont une centaine de bastides, résultat de  l’action  opiniâtre de son fondateur, regroupements de bastides préfigurant , à travers les associations de bastides, un vaste réseau d’échanges et d’élaboration de projets.  Pour cela, chaque élu responsable constatera la nécessité d’inspirer sa réflexion des préconisations de la Charte des bastides associées, de dépasser les frontières de « sa » bastide, de « son » Pays, de « son » association, afin de d’inscrire les projets dans l’ensemble du territoire du Sud-Ouest français, puis, bientôt, de l’espace Européen. 

Considérons l’ensemble des adhérents :  200 en mai 2004. 224  un an après. De 79, les communes bastides  adhérentes sont passées à 103 ( 83 regroupées en associations + 20 non associées). Le CEB compte  en outre : 86 adhérents individuels  ( + 10), 8 offices de tourisme ( = ), 12 Archives, DRAC, Musées, (+1), 21 associations diverses (+2).

 

LES ASSOCIATIONS DE BASTIDES.

51 bastides en Aquitaine, 32 en Midi-Pyrénées, soit 83, sont adhérentes au CEB  au sein de  8 associations de bastides. Derniers développements : le 07 août à Monflanquin, réunion préparatoire pour les bastides du Nord  Lot-et-Garonne. Puis le 8 septembre à  Tournon d’Agenais, et le15 janvier, l’assemblée générale constitutive de cette nouvelle association, complétant la couverture de l’entier département de Lot-et-Garonne. Dans le même temps, plusieurs réunions en Ariège aboutissaient le 24 février 2005 à la création de la 8ème association de bastides. En Haute-Garonne un regroupement est en marche, et les premiers contacts ont été pris dans les Landes.

 

LA COMMUNICATION.  LES PUBLICATIONS.     3 livraisons d’Info Bastide : n° 60, 61, 62 , avec large place à la couleur.  3 numéros de La Gazette des bastides  dont la densité informative est lente à progresser. A ce jour, une vingtaine de bastides seulement nous adressent régulièrement leur bulletin f’information. Jacques Delmas vient de terminer le répertoire-index des articles et documents parus dans Info Bastide du n°1 au dernier n°59. énorme et utile travail, dont nous allons étudier l’édition et la diffusion.Complétant et prolongeant les publications imprimées,  le site web du CEB ( http://etudebastides.ifrance.com ) : intervention de Georges Odo pour nous en exposer la situation.                                                                             

 

NOUS DONNER LES MOYENS DE L’ACTION

* Les contacts avec les Conseils Régionaux de Midi-Pyrénées et Aquitaine ont fait l’objet de plusieurs rencontres à Bordeaux et Toulouse. Concours acquis du Conseil Régional Midi-Pyrénées, et la  réunion de la commission permanente, à la mi-juin, devrait le confirmer pour l’Aquitaine.

* La mise en place d’un réseau structuré des bastides, les contacts à renforcer ou établir avec les pays d’Europe pour préparer dès maintenant les projets à activer en 2006 et 2007 avec plusieurs pays européens, la réalisation de la banque de données et de documents et publications nouvelles, l’instruction de dossiers en direction des Régions et de la Commission Européenne, la multiplication de journées de rencontres internationales, une présence accrue auprès des bastides et de leurs associations, l’amélioration des publications, occasionnent déjà un fort accroissement du travail administratif et de gestion, des déplacements,  des dépenses d’équipement et de fournitures. Le recours à des compétences extérieures est  indispensable pour  la réalisation des actions inscrites dans le projet Interreg. Le pilotage de l’ensemble des opérations des 7 partenaires ajoute des tâches de gestion considérables. Commencée le 22 avril 2005 à Villefranche,  la  réorganisation  va passer par une analyse d’organisation des locaux du siège (une salle supplémentaire) et une amélioration des modalités de communication à distance entre les responsables. Le recours à du personnel supplémentaire est une évidence  partagée par le Conseil d’Administration.

Certes, les aides des fonds européens et l’appui des Régions vont apporter  une aide conséquente, mais il faut de l’autofinancement, il faut de la trésorerie avant l’arrivée des fonds : de cela le trésorier vous entretiendra dans son rapport. Nous devons aussi rechercher des moyens financiers supplémentaires dans le mécénat, dans la réalisation de notre stock d’éditions.

Parmi d’autres activités : le groupe Histoire a co-organisé la  journée annuelle (FRAMESPA, Université Toulouse Le Mirail) qui a eu lieu le samedi 27 mars à Lisle-sur-Tarn (18 personnes). Il est envisagé deux rencontres annuelles.  Comme il se doit, la relation de la  Rencontre du samedi 9 avril 2005 à Saint-Lys (31) sera publiée dans Info Bastide.  Ce même samedi  9 avril, notre adhérent Fabien Anxolabéhère présentait une conférence sur les bastides, à Damazan, dont le produit des entrées fut versé au CEB.

 

LE PROJET EUROPÉEN : VILLES NEUVES MEDIEVALES DU SUD-OUEST EUROPÉEN

Première phase concrète de l’élargissement européen de nos actions dont nous avions tracé et  adopté les objectifs lors de notre assemblée générale 2003 à Castelnau de Montmiral, le projet interrégional avec des partenaires espagnols et portugais et trois associations de bastides est en marche. En mai 2004, à Fleurance, l’assemblée générale avait donné le feu vert à cet engagement. Dès lors, nous avons patiemment  exploré –avec un  calendrier d’urgence très serré-  les programmes donnant accès aux toutes dernières aides financières de l’Europe pour la période 2004 – 2007.  En  préalable il  fallut choisir parmi les appels à projet  celui qui correspondait au plus près au champ d’action du CEB : dans la rubrique « Gestion du patrimoine culturel » nous avons soumis le projet « Espace et patrimoine, le monde des Villes Neuves Médiévales du Sud-Ouest européen ». L’appui compétent d’une spécialiste des procédures européennes était indispensable : le choix d’Huguette Clignet, du bureau conseil Aegusa,  s’est avéré fructueux.

Dépôt du dossier définitif en juillet 2004, tandis que l’été  2004, nous allions à Santander à la rencontre des futurs partenaires. Puis, à l’issue d’un marathon de 12 mois de réflexion, de chiffrages, navettes, réunions, qui ont mobilisé beaucoup de nos énergies, nous nous retrouvions le 12 avril 2005 à Toulouse pour signer les conventions scellant la coopération entre le CEB, chef de file et responsable gestionnaire de l’ensemble du projet, et ses partenaires. C’est fin avril 2005, à Santander, que Claude Calmettes, notre président, a rencontré l’Autorité de gestion de ce programme et reçu l’approbation du dossier, l’un des 3 retenus parmi les 22 en compétition dans ce programme.

Rappelons ici les partenaires du CEB dans ce projet :

L’Institut IERU, Université de Coimbra (Portugal) – Arkeolan, Centre d’Etudes et de Recherche historiques et archéologiques, (Espagne- Irun)  - COACAN,  Collège des architectes de Cantabrie (Espagne, Santander) - Université de Valladolid, département Urbanisme( Espagne) -  L’Association des bastides du Lot- L’Association des bastides de Gironde - L’Association des bastides des Pyrénées-Atlantiques. 

 Les adhérents du CEB ont été informés du contenu et des enjeux de ce dossier par deux articles détaillés parus dans Info Bastide 61 et 62

     Le secrétaire du CEB, Claude Pons –  le 19 mai 2005

page 2

 

Le SEMA (Service Action Économique Territorial), participant à l'AG, a présenté son objectif d'accompagnement de l'organisation des réseaux, systèmes productifs. pôles métiers d'art, maisons de l'artisanat :

http://www.metiersdart-artisanat.com/
   
SEMA, La Société d'Encouragement aux Métiers d'Art
  L'actualité des Métiers d'art
  La Société d'Encouragement aux Métiers d'Art (SEMA)
  Les Métiers d'art
  La formation initiale et continue
  Le programme d'initiative communautaire EQUAL
  La boutique des Métiers d'art
SEMA, La société d'encouragement aux Métiers d'Art